Les différentes aides financières pour les personnes âgées vivant à domicile

Il existe une multitude d’aides pour financer les services de l’aide à domicile, selon le profil des bénéficiaires et le type de besoin nécessaire. En cas d’hospitalisation, vous devez impérativement contacter une assistante sociale avant le retour à domicile.

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

Cette aide de financement est attribuée par le Conseil Départemental. Elle concerne les personnes âgées de 60 ans et plus, qui résident en France et sont en perte d’autonomie (degré de perte d’autonomie évalué comme relevant du GIR 1, 2, 3 ou 4 par une équipe de professionnels du Conseil départemental).

Vous pouvez prendre contact avec l’équipe du conseil départementale auprès de la maison du Rhône.

A la suite d’une évaluation par les équipes du Conseil départemental, un plan d’aide est établi pour la personne dépendante.

La Prestation de Compensation du Handicap (P.C.H) ​

La P.C.H est attribuée par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), pour les personnes en situation de handicap âgées de 20 à 60 ans.

Cette aide permet de « compenser » les conséquences du handicap. Elle est attribuée suite à une évaluation de la situation de la personne dans sa globalité, en tenant compte de son projet de vie.

Les caisses de retraite

Pour les retraités qui ne peuvent bénéficier d’une A.P.A. ou d’une P.C.H, les caisses de retraite peuvent verser une aide financière qui varie en fonction des revenus et de la situation comme par exemple sortir plus.

Les mutuelles et contrats d’assurances 

De plus en plus de mutuelles et d’assurances proposent des options d’assistance à domicile en cas d’accident ou de sinistre.

Le crédit d’impôt pour l’emploi à domicile​

Les avantages fiscaux : les services à la personne ouvrent droit à une réduction ou un crédit d’impôt de 50% des sommes versées, selon la législation en vigueur.

Exemple : une personne qui paie 1000€ d’impôts par an et qui utilise 1200€/an pour payer une aide à domicile, aura droit à une réduction de 600€ et payera donc 400€ d’impôts.

Voici une page pour tout savoir sur le crédit d’impôt pour l’emploi à domicile.

La Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM)

La CPAM prend en charge les soins à domicile réalisés par le SSIAD (infirmiers, d’hygiène) sur prescription médicale.

Retour haut de page